Avant-première à Bamako

   Retour de Bamako et avant-première du film au Mali. Janvier 2013

 

Je suis de retour du Mali depuis 2 jours où j'ai passé une semaine pour l'avant-première du film qui a eu lieu le 17 janvier au cinéma Babemba de Bamako.

Devant une salle comble de 200 spectateurs, les premières images du film sont lancées.... et alors la magie opère rapidement... le public est vite conquis par les déboires de Makan et de sa veste et c'est avec enthousiasme qu'il l'encourage dans sa recherche. Le public crie, rit à pleine gorge, hurle et applaudit, donne des ordres aux acteurs sur l'écran. Dans la salle, c'est la folie. Moi-même je me surprends à applaudir les actions du héros.

Tout au long du film, ce n'est que rires et cris dans la salle.

Et jusque la fin, le public est en haleine. Les applaudissements n'en finissent pas. C'est avec beaucoup d'émotions que j'ai vécu cette avant-première au Mali.

Cette soirée restera gravée dans ma mémoire. Le film tourné en Bambara trouve ce soir là toute sa justification. Le film a été tourné pour les Maliens et les Maliens font un triomphe au film.C'est dans une vraie salle de cinéma, lorsque toutes les conditions sont réunis que le film prend véritablement son envol et maintenant je me sens rassuré car je sais que le but a été atteint... offrir une belle comédie au peuple Malien, comédie d'autant plus justifiée qu'elle apporte une bouffée d'oxygène pour ce peuple qui subit de rudes épreuves depuis un an.Maintenant, le film est programmé pour sortir début mars à Bamako et je ne peux que lui souhaiter de rencontrer le plus large public possible. 

Encore merci à tous ceux qui ont participé et collaboré à la réalisation de ce film et à tous ceux qui nous ont encouragé à le promouvoir et je me devais de vous renvoyer ce formidable accueil du public Malien car vous avez grandement contribué à ce succès. Et que le Mali retrouve la paix et la sérénité.

Dominique Philippe

Avant-première en Bretagne

L'avant-première du film en Bretagne a eu lieu le 1er avril à Lamballe au cinéma Le Penthièvre  devant une salle archi-comble. Nous avons même installé un second écran de diffusion pour ceux qui n'ont pas eu la chance de trouver une place au cinéma. Malgré cela, de nombreuses personnes sont rentrés chez elle sans avoir un peu de soleil du Mali. On promet d'agrandir la salle ou de faire une nouvelle projection dans les prochains mois à Lamballe et on va tenter de faire tourner le film dans la région, comme il tourne autour du globe (Festivals de Lausanne, Le Caire, Tunis, Ouidah au Bénin, Los Angeles, Washington, Cannes, Montréal et maintenant Helsinki).

Dominique Philippe